Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Lutèce Immobilier, Agence immobilière PARIS 75013

La Pitié-Salpétrière, de la charité à la Pitié Salpêtrière-Charles Foix.

Publiée le 30/08/2014

Un peu d'Histoire autour de La Pitié-Salpêtrière, établissement réputé de l'AP-HP (Assistance Publique et Hôpitaux de Paris), situé boulevard de l'Hôpital, à 2 km de la rue de Tolbiac, fief de CENTURY 21 Lutèce Immobilier.

L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière est aujourd'hui l’héritier de quatre siècles de soins apportés aux Parisiens et, plus généralement, aux plus démunis. En effet, le très grand nombre de mendiants, de pauvres et de déshérités dans les rues de la capitale oblige les autorités royales à agir. Ainsi, Marie de Médicis, en 1612, exige la construction d’un hospice Notre-Dame-de-la-Pitié, afin de distribuer aux plus nécessiteux de la nourriture et aussi un peu de sens moral.

L’aspect répressif de la Salpêtrière s’accentue franchement sous Louis XIV. En effet, en 1680, la Maison de la Force est construite sur ordre de Colbert. Des femmes et des enfants y seront internés en nombre, voire envoyés au Québec, dans le Mississippi ou encore dans les Antilles pour peupler les nouvelles colonies françaises. À proximité, Colbert fait aussi construire la Chapelle Saint-Louis en croix grecque. L’autel se trouve à l’intersection des quatre bras, composés de quatre nefs et de quatre chapelles.

Ce n’est qu’avec la création de l’Infirmerie Générale - fin XVIIIe - que l’on commence à soigner véritablement les patients. Ils sont séparés en fonction de leurs pathologies. Cette organisation sera accentuée en 1801 avec la création du Conseil Général des Hospices de Paris qui deviendra, en 1849 l’administration générale de l’Assistance Publique de Paris, aujourd’hui l’AP-HP.

Le XIXe siècle est celui des recherches et des découvertes médicales. Deux grands noms se détachent : Jean Martin Charcot (1825-1893) et son élève Joseph Babinski (1857-1932). Leurs travaux et leurs découvertes en neurologie, mais aussi leur aura, insuffleront une forte orientation de la Salpêtrière vers la neurologie.

L’asile de la Salpêtrière ferme en 1921 et l’hospice en 1969 pour laisser place, progressivement, à un hôpital universitaire. À la neurologie s’ajoutent de nombreux services tels que la chirurgie, la cardiologie ou la pédiatrie. Au début du XXIe siècle, un Institut dédié à la maladie d’Alzheimer (IM2A) et un second au cerveau et à la moelle épinière (ICM) voient le jour.

En 2011, La Pitié Salpêtrière et l’hôpital Charles Foix sont réunis sous le nom de Groupe Hospitalier-Universitaire La Pitié Salpêtrière-Charles Foix.

 

La Pitié-Salpêtrière

47-83 boulevard de l’Hôpital 75013 Paris

01 42 16 00 00

Informations

Pôles et services de l’Hôpital

 

Notre actualité